Accueil

1

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 1

  1. charles dit :

    Bonsoir Vanessa,
    J’ai été passionné de grimpe dés l’adolescence, à une époque où les « écoles » d’escalade n’existaient pas encore. C’était durant les années 1970 (j’ai actuellement 64 ans).
    Marseillais de naissance, mon terrain de jeux était les calanques, la Ste Baume, un peu Ste Victoire et le Verdon. L’été nous partions entre copains en montagne pour 15 jours à 3 semaines.
    Puis j’ai voulu quitter Marseille, la ville; je suis allé m’installer en Corse. Là j’y ai trouvé d’autres rochers, mais aussi une côte extraordinaire pour qui aime la mer; car une autre passion m’étais venu : la voile. Résultat, j’y suis restais … 26 années.
    Dur de vivre 2 passions !..
    D’autant que si je pouvais pratiquer la voile en famille, je mettais isolé de mes copains de grimpe !
    Cela m’a incité à créer un club d’escalade. Je pourrais, ainsi, y trouver mes futurs compagnons de cordées. Mais cela n’a pas tout à fait marché comme ça …
    Au fil des années, la voile a pris le dessus sur l’escalade.
    Puis, suite à plusieurs évènements je suis revenu sur le continent en 2004.
    Depuis, je me suis ouvert à la randonnée en montagne (tous terrains et toutes saisons).
    Et aujourd’hui, curieusement, j’ai une envie de reprendre la grimpe … doucement. C’est curieux, parce que je ne pensais pas y revenir, puisque la passion est passée.
    Le souci vient de la mécanique qui grince de plus en plus (demain j’ai rendez-vous pour un IRM du genou).
    Je crois que le temps est venu d’apprendre à en faire encore moins …
    C’est le corps qui décide. La tête doit suivre …
    Bises amicales, et à bientôt.

    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *