Rééducation

Après l’hôpital, le centre de rééducation.

En brancard, sur la terrasse de Saint Hilaire

Et là, il me faut encore un peu de patience avant de pouvoir utiliser un fauteuil. Comme j’ai pratiquement perdu toute ma masse musculaire et qu’avec la paraplégie les vaisseaux ont un peu de mal à fonctionner, il faut me réhabituer à la station debout. Donc tous les jours, les kiné me mettent sur une table qui me lève et il faut que je lutte juste pour ne pas m’évanouir, pour tenir le plus longtemps possible. Je n’ai qu’une envie, c’est de pouvoir me mettre dans le fauteuil parce que là, je reste au lit toute la journée avec un grand beau soleil dehors.

Enfin le jour du fauteuil est arrivé, les kiné me parlent d’y rester une demi-heure, moi j’ai bien envie d’y rester plus longtemps. Mais bon, lorsque je suis sur le fauteuil, je suis un peu déçue…ce n’est qu’une chaise, c’est sur ça roule mais je ne trouve pas ça très transcendant.

Ensuite, arrivent les premières séances de kiné. J’ai tout à réapprendre, nouvelle donne pour moi, je n’ai plus d’abdominaux, du coup tout devient une gestion d’équilibre et plus tard de force. J’ai l’impression d’être un chaton qui vient de naître, étrange de se sentir ou plutôt de se découvrir comme cela. Pas vraiment facile, tout est nouveau, tout est à se réapproprier. Je vis au jour le jour.

L’autonomie promise, oui mais il va me falloir revoir mon échelle temps. Patience va devenir mon maître mot, je vais  pouvoir faire pas mal de choses mais cela va me prendre un peu plus de temps et d’énergie.

Si vous vous posez des questions, n’hésitez pas.

14 réponses à Rééducation

  1. Cécile Thomas dit :

    Super ton blog
    Bon j’espère que t’es en canne pour cet aprem’
    La neige va être super

  2. cazo dit :

    des tonnes de baisers printaniers, et à bientôt j’espère à Cham’ pour une petite bouf.

  3. Manu Naffrechoux dit :

    Salut Vaness

    Tu me remets ? club nordique de la féclaz. çame ferait plaisir d’échanger un peu avec toi, ski, montagne (pas la haute pour moi…seulement la montagne à vaches pour la rando et des petits trails !)
    Bravo pour ton entrain !!!
    A +

    Manu

  4. Rouge dit :

    J’ai beaucoup d’admiration pour vous, votre courage et votre simplicité (dans le très bon sens du terme)…
    Salutations montagnardes.

    Stéphane

  5. Nico dit :

    J’ai decouvert votre assoc et votre hsitoire par un lien sur facebook d’un ami! Bonne continuation dans votre reeducation ! C’est une belle marque de courage de recul de raconter simplement.. »l’instant »..
    Amitiés

  6. thomas fanny dit :

    bonjour
    je te remercie de ton blog qui est une belle lecon de vie….quel courage et quelle force et alour de la vie tu as..
    a bientot au detour d’un rayon du vieux campeur…continuesssssss….
    fanny

  7. Olivier dit :

    J’ai lu votre accident et les pages de votre site web depuis le Yukon, au Canada, sur la frontière de l’Alaska où je réside. Cela m’a fait froid dans le dos et sincèrement émus. Si vous voulez voir les géantes montagnes et glaciers du Yukon et de l’Alaska, je veux bien essayer de vous aider bien que je fais de la montagne notamment sur neige, glaciers, à pied et à ski mais pas vraiment d »escalade de face verticale. Je vous souhaite une belle route et aussi de bas en haut. Bravo pour votre projet réussie à Yosémites.

  8. Laura dit :

    Bonjour tout d’abord quel courage ! Cet accident fait froid dans le dos la montagne on l’aime malheureusement elle ne fait pas de cadeau… quand vous parlez de l’autonomie promise s’ agit il de l’usage de vos jambes ? Cordialement

    • Vanessa dit :

      Bonjour Laura,
      Merci d’avoir parcouru mon blog. Pour l’autonomie, il ne s’agit pas de l’usage de mes jambes mais bien de faire avec mes nouvelles capacités, d’adapter ma manière de faire, l’environnement pour me faire oublier le plus souvent possible les limites que peut poser le handicap.
      Un bel automne à vous!

      • Laura dit :

        Bonjour, merci pour votre réponse, c’est beau que vous puissiez à continuer à aller en montagne. Encore bravo je ne sais pas si j’aurais la même force morale que vous.

  9. volpert Brigitte dit :

    Bonjour d’une grand mère qui fut alpiniste il y a 30 ans ..Brenva, couturier, kufner…
    j’etais à Passy,vous avez filé trop vite ! j’espere que les retrouivailles avec Niels etaient super . Bravo pour ce beau film ; adressez vous au  » jour du seigneur » sur A2,
    vous etes un sacré exemple. bises montagnardes.

  10. DOISEAU Myriam dit :

    coucou Vanessa,
    j’ai découvert ton blog par Christian qui y a trouvé des photos d’Eric, donc un moyen tout à fait détourné d’y accéder. Mais bien que je connaisse ton histoire dans les plus grandes lignes, j’y suis scotchée.
    Bises ma belle et continue en pensant également à ceux qui ont été stoppés brutalement, sans espoir.

    • Vanessa dit :

      Coucou Myriam,
      Merci pout ton message! Evidemment, le chemin continue avec la mémoire de tous ceux qui m’ont apporté et sont partis trop vite.
      Je t’embrasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *